Prévoyance invalidité : quelle prise en charge ?

Photo Prévoyance invalidité : quelle prise en charge ?

Que ce soit à la maison, au travail ou dans la rue, le salarié n'est jamais à l'abri d'un risque. Dans certains cas, l'accident peut réduire la capacité du travailleur à exercer son activité. C'est pourquoi il est primordiale de souscrire une prévoyance invalidité. Grâce à cette prestation, le travailleur bénéficie d'une aide financière de sa compagnie d'assurance s'il est victime d'un handicap. Mais avant de signer le contrat, l'assuré doit connaître les éléments couverts par l'assureur.


Ce qu'il y a à savoir sur la prévoyance invalidité

La prévoyance invalidité est une prestation mise en place par les assureurs afin d'aider les travailleurs en situation de handicap à la suite d'une maladie ou d'un accident. Elle permet à l'assuré de bénéficier d'une compensation de l'assureur si sa capacité à travailler a diminué ou s'il est dans l'impossibilité de travailler.


La prévoyance invalidité se distingue en 3 grandes catégories en tenant compte de l'état de l'assuré. La première catégorie désigne les travailleurs victimes d'un handicap, mais qui peuvent encore travailler. La deuxième catégorie concerne les assurés qui ne peuvent plus travailler qu'à temps partiel. Enfin, la troisième catégorie touche les personnes qui ont besoin de l'aide d'autrui dans leur vie courante et ne peuvent plus exercer n'importe quel type d'activités professionnelles.


La rente d'invalidité : comment est-elle calculée ?

Pour déterminer la compensation financière destinée à chaque travailleur en situation d'invalidité, les compagnies d'assurance se basent sur les catégories d'invalidité et le revenu annuel de l'adhérent.


Si le travailleur se trouve dans la première catégorie, il bénéficie d'une indemnité équivalente à 30 % de son salaire annuel avant la survenance du risque. Par cette assistance financière, l'assureur essaie d'offrir une vie décente à l'assuré.


Les salariés classés dans la deuxième catégorie jouissent d'une compensation qui est égale à 50 % de leur salaire annuel. Ce type d'assuré peut encore travailler à temps partiel dans une entreprise sauf indication contraire du médecin.


La troisième catégorie concerne les personnes qui ne peuvent plus travailler. Elles profitent d'une aide financière égale à 50 % de leur salaire annuel. Ces assurés bénéficient aussi d'une majoration dont le montant change chaque année.


Durée de validité de la pension d'invalidité

La rente d'invalidité est versée uniquement aux salariés victimes d'un handicap. La somme octroyée varie en fonction de leur salaire annuel avant l'accident et de leur état de santé.


La prévoyance invalidité est une prestation temporaire. Elle prend fin quand l'assuré a atteint l'âge de 60 ans. La prévoyance est alors remplacée par la pension de retraite au titre d'inaptitude. C'est pourquoi il est essentiel de bien vérifier les clauses souscrites dans le contrat au moment de sa signature pour connaître le type de risque contre lequel l'assuré est protégé et l'indemnité proposée par l'assureur.


La compagnie Filiassur offre une large couverture à ses adhérents. Le contrat de prévoyance Filiassur couvre le décès, l'hospitalisation et l'invalidité de l'assuré. Cet assureur a également prévu d'autres types de contrat pour faciliter la vie de leur affilié pour tout autre risque. Il propose par ailleurs l'épargne retraite et l'assurance dépendance à tous ses contractants.